L'Aventure Apple



Flops : PowerCD



Le PowerCD a été présenté par Apple en été 1993. La machine est capable de remplir 3 fonctions : lecteur de CD-Rom, lecteur de CD audio et lecteur de PhotoCD Kodak. Chaque fonction se destine normalement à un usage particulier : on peut brancher le PowerCD sur la chaîne hi-fi pour lire les CD-Audio, ou bien sur la télévision pour lire les PhotoCD. En revanche, en le branchant sur le Mac grâce au port SCSI, on peut lire à la fois les CD-audio, les CD-Rom et les PhotoCD !



Le PowerCD peut être alimenté par pile : il devient alors un périphérique idéal pour les PowerBook. Pour utiliser les PhotoCD, il suffit de demander au magasin qui développe vos photographies de créer un PhotoCD à partir de celles-ci. Il est possible de créer plusieurs sessions de photographies sur un seul PhotoCD. Ensuite, avec la télécommande, on peut zoomer, changer l'ordre des photographies, les tourner, les recadrer... Apple présente également le PowerCD comme un baladeur, mais ses 22 cm de large et son poids de 1,4 Kg le rendent particulièrement peu pratique pour les promenades !

Finalement, le PowerCD n'est pas resté très longtemps au catalogue : tout d'abord, les PhotoCD n'ont pas eu le succès escompté, et ils étaient l'un des plus gros arguments de vente du PowerCD. En plus, les chaînes hi-fi ont commencé à avoir leur propre lecteur de CD-Rom, mieux intégré à l'ensemble. Enfin et surtout, les Macs furent bientôt livrés avec leur lecteur de CD interne, rendant le PowerCD complètement inutile !


L'Aventure Apple est un site indépendant d'Apple Computer. Toutes les marques citées
appartiennent à leurs propriétaires respectifs. © 2000-2017 L'Aventure Apple