L'Aventure Apple



Logiciels : Newton



On ne retrouve pas dans les Newton une version simplifiée de MacOS, contrairement à ce que fait Microsoft avec son Windows CE. Ce système, appelé très logiquement NewtonOS, a été conçu spécialement pour le MessagePad, son écran et son mode d'utilisation. Le logiciel présente une interface utilisateur assez sobre mais très compréhensible. Une barre de menus permet d'accéder aux outils préinstallés (prise de note, calculette, outil de recherche...).

Le logiciel NewtonOS est multitâche préemptif : il est possible de faire plusieurs tâches à la fois, comme dessiner et dicter des notes. Ce qui fait dire à beaucoup d'utilisateurs que le logiciel NewtonOS est plus avancé que MacOS !

Le logiciel système, très ouvert, permet de dialoguer avec un Mac ou un PC, d'ouvrir des fichiers de toutes provenances grâce aux outils fournis et aux applications des tierces parties. Le système gère aussi les communications et télécommunications : télécopie, gestion des cartes PCMCIA, modems… Tous les logiciels du Newton font appel à des routines communes, afin de faciliter la tâche des développeurs et la compréhension des utilisateurs.

Ces routines ont été développées dans un premier temps en secret : le nouveau langage du Newton devait être un ingénieux mélange de C++ et du langage SmallTalk créé au Palo-Alto Research Center de Xerox. Apple souhaitait même permettre à d'autres constructeurs de créer des appareils utilisant NewtonOS et son langage de programation. Tous les logiciels du Newton, créés pour le processeur Hobbit d'AT&T, sont entièrement réécris quand Apple décide finalement d'utiliser le processeur ARM610 de l'entreprise ARM Ltd.



Le Newton fut très critiqué à ses débuts pour la mauvaise qualité de son moteur de reconnaissance graphique. Le logiciel avait effectivement beaucoup de mal à reconnaître l'écriture cursive. Cette faculté s'est améliorée avec l'utilisation du procédé de reconnaissance de Palm, "Graffiti", puis avec NewtonOS 2 sur le MessagePad 2000. Avec cette version 2, la barre d'outils s'affiche à l'écran, alors qu'elle était dans la version 1 une zone tactile du boitier du Newton, juste sous l'écran.

L'utilisation d'un stylet a permis aux développeurs de NewtonOS d'inclure quelques bonnes idées dans le système : par exemple, pour effacer un mot, il suffit de le barrer, et il disparaît dans un nuage de fumée ! Les logiciels tirent aussi partie du stylet : il est possible de dessiner à main levée, et le logiciel de dessin transforme automatiquement le tracé en forme géographique (carré, cercle, trait...).


L'Aventure Apple est un site indépendant d'Apple Computer. Toutes les marques citées
appartiennent à leurs propriétaires respectifs. © 2000-2017 L'Aventure Apple