L’Apple « 1 »

Depuis longtemps, Steve Wozniak rêvait de créer son propre ordinateur et avait déjà dessiné plusieurs circuits de carte-mère. Il avait même créé un interpréteur BASIC et un compilateur Fortran pour ses machines, sur de simples feuilles de papier, sans même avoir assemblé ses circuits ! Le problème était le prix des composants : le processeur 8080 d’Intel coûtait 179 dollars à lui tout seul ! Alors que le monde de l’électronique ne jure déjà plus que par ce processeur, Wozniak décide de ne pas l’utiliser… C’est Allen Baum, un ami de Steve Wozniak qui découvrira la perle rare : le processeur 6502 de MOS Technology, vendu pour seulement 25 dollars. Ce processeur avait en plus l’avantage d’être très proche du processeur 6800 de Motorola, que Wozniak avait rêvé d’utiliser dans ses ordinateurs. Ainsi, tous ses plans ne nécessitaient plus que de légères adaptations pour utiliser le 6502.

La première publicité pour l’Apple 1 – Remarquez la mention invitant les revendeurs à se renseigner ! (image macmothership.com)

Pour rendre sa machine plus facile à utiliser, Wozniak préféra inclure un gestionnaire de clavier plutôt que d’utiliser des interrupteurs comme cela se faisait à l’époque. De même, la carte-mère était équipée pour utiliser un écran de télévision pour afficher des informations, plutôt qu’une série de diodes. Quand, en juin 1975, Wozniak branche son premier prototype à un téléviseur, et que le premier caractère qu’il tape au clavier apparaît à l’écran, c’est la première fois dans l’histoire de l’informatique qu’un particulier peut réaliser une telle prouesse sur un ordinateur individuel ! La simplicité ne s’arrêtait pas là : dès son lancement, la machine était capable de mettre en place le système d’exploitation et de repérer le clavier, alors qu’il fallait faire tout cela “à la main” avec l’Altair. L’Apple possédait également un port pour brancher des périphériques.

Les habitués de la marque à la pomme ne savent pas toujours comment nommer ce premier ordinateur : l’Apple ? L’Apple 1, ou l’Apple I ? Il faut dire que la marque elle-même semble avoir hésité. Ainsi, les publicités de l’été 1976, tout comme le manuel d’utilisation, utilisent le terme « Apple-1 » en parallèle avec la mention « the Apple Computer ».

Seuls 200 exemplaires de l’Apple ont vu le jour. Une cinquantaine d’entre eux ont été vendus par le magasin d’électronique Byte Shop de Palo Alto. En tout, 175 seront vendus dans les 10 premiers mois. Sur le prix de vente de 666,66 dollars, le vendeur faisait une marge de 33 %, et Wozniak et Jobs faisaient un bénéfice de 50% sur ce qui restait.

L’Apple, aussi simple à utiliser qu’il fut, avait un gros défaut : il fallait entrer 3000 caractères pour mettre en place l’interpréteur Basic, à chaque démarrage. Wozniak qui connaissait le code par coeur, était lui-même obligé d’y passer 20 minutes. C’est sous la pression de Paul Terrell, le directeur du magasin Byte Shop, que Wozniak décida de créer un adaptateur de lecteur de cassettes pour l’Apple 1. Pour 75 dollars, l’utilisateur recevait une carte pour connecter un lecteur de cassettes à l’ordinateur, ainsi qu’une cassette contenant les 3000 caractères de Basic. Bien que les publicités mentionnent la capacité de cette interface à travailler avec n’importe quel lecteur de cassettes, seuls les magnétophones de très grande qualité (et donc très chers) donnaient un signal assez clair pour être utilisé par l’ordinateur…

L’Apple est présenté pour la première fois dans un grand salon électronique par Stan Veit, directeur du premier magasin d’informatique de la côte Est. Cette présentation est l’occasion d’un grand étonnement : les visiteurs sont persuadés qu’un ordinateur ne peut pas tenir dans une boite aussi petite, et cherchent des câbles dissimulés qui relieraient l’Apple à un vrai ordinateur caché…

Pendant ce temps, le magasin Byte passait un accord avec un ébéniste de la Silicon Valley afin de créer un boîtier pour l’Apple, tout en bois, afin que cet ordinateur ne soit plus simplement une carte. D’autres acheteurs, plus inspirés, transformèrent l’Apple I en portable, en incluant les différents éléments dans une valise.

Un passionné de l’Apple 1, Mike Willegal, propose un listing officieux des Apple-1 identifiés de par le monde. Il en dénombre actuellement 66, repérés dans des collections privées, des musées, sur des documents ou des témoignages.

Kriss : l’interview !En 2004, nous avions eu le plaisir de poser quelques questions à Kriss Graffiti, de son vrai
"1984", une publicité à l'histoire bien particulière, et surtout une publicité qui a bien failli ne jamais voir le jour…
Depuis longtemps, Steve Wozniak rêvait de créer son propre ordinateur et avait déjà dessiné plusieurs circuits de carte-mère. Il avait
Alors que l'Apple continue de se vendre doucement, Stephen Wozniak est déjà en train de travailler sur l'Apple II. Pour
Dès son arrivée à la tête d'Apple et le début du grand ménage, Steve Jobs avait annoncé l'intention d'Apple de
MacOS X, puis OS X, et depuis 2016, macOS, tout simplement. C'est le nom du système d'exploitation qui accompagne les
En août 1997, Apple présente enfin un successeur au système 7, après des années d'errance avec le projet Copland. C'est
HyperCard est un "organisateur d'information". Il présente tellement d'aspects différents qu'il est difficile de vraiment le classer dans une catégorie
L'histoire de l'iPhone commence, comme souvent, par une rumeur. Sûrement l'une des plus longues de l'histoire d'Apple, puisque pendant de
En 1981, Steve Wozniak est victime d'un crash d'avion. Si les blessures physiques s'avèrent finalement peu importantes, il perd cependant
On connaissait l'iMac, ce petit bonbon translucide devenu avec le temps tournesol high-tech. À l'américaine, on le prononçait "Aïe-Mac". Mais
Jusque quand faut-il remonter l'Histoire pour rencontrer le premier virus ? Si les ancêtres de nos micro-ordinateurs n'étaient déjà pas
« Say Hello to iPod ». C’est sur ce message, écho du déjà lointain « Say Hello to iMac »,
Si je devais résumer, je dirais que le PowerBop, c’est un peu l’enfant naturel d’Apple France et de France Télécom,
L'iMac a sans aucun doute marqué le retour d'Apple sur le devant de la scène. La petite machine est à
En août 1993, Apple commercialise le Newton, premier PDA (personnal digital assistant) de l'histoire de l'informatique. Pour de nombreuses raisons,
Lisa restera dans l'histoire d'Apple comme un symbole de la capacité de la marque à innover, à repérer le potentiel
Plus que tout autre domaine de l'industrie, le monde informatique est l'objet de créations, fusions et rachats incessants de sociétés.
Pour Apple, l'utilisation des télécommunications n'est pas nouvelle : l'AppleLink, basé sur le réseau de General Electric, permettait déjà en
On doit l'idée du Network Computer à Larry Ellison, patron d'Oracle et grand ami de Steve Jobs. On connaît bien
A la fin de l'année 1993, lors de l'Apple Expo, Apple et France Télécom présentent le premier modem issu de
L’Apple Expo, c’est quoi ? Apple Expo est née en juin 1984, à la Porte de Versailles à Paris. Alors
Dès 1979, les dirigeants d’Apple savaient bien que l’Apple II ne serait pas éternel. Ils savaient bien également que l’Apple
Au moment même où Apple présentait au monde son Macintosh, une demande récurrente du milieu universitaire se faisait jour :
Lisa restera dans l'histoire d'Apple comme un symbole de la capacité de la marque à innover, à repérer le potentiel
Alors que l'Apple continue de se vendre doucement, Stephen Wozniak est déjà en train de travailler sur l'Apple II. Pour
HyperCard est un "organisateur d'information". Il présente tellement d'aspects différents qu'il est difficile de vraiment le classer dans une catégorie
"1984", une publicité à l'histoire bien particulière, et surtout une publicité qui a bien failli ne jamais voir le jour…
Plus que tout autre domaine de l'industrie, le monde informatique est l'objet de créations, fusions et rachats incessants de sociétés.
On connaissait l'iMac, ce petit bonbon translucide devenu avec le temps tournesol high-tech. À l'américaine, on le prononçait "Aïe-Mac". Mais
Si je devais résumer, je dirais que le PowerBop, c’est un peu l’enfant naturel d’Apple France et de France Télécom,
L’Apple Expo, c’est quoi ? Apple Expo est née en juin 1984, à la Porte de Versailles à Paris. Alors
Jusque quand faut-il remonter l'Histoire pour rencontrer le premier virus ? Si les ancêtres de nos micro-ordinateurs n'étaient déjà pas
L'iMac a sans aucun doute marqué le retour d'Apple sur le devant de la scène. La petite machine est à
L'histoire de l'iPhone commence, comme souvent, par une rumeur. Sûrement l'une des plus longues de l'histoire d'Apple, puisque pendant de
« Say Hello to iPod ». C’est sur ce message, écho du déjà lointain « Say Hello to iMac »,
En août 1993, Apple commercialise le Newton, premier PDA (personnal digital assistant) de l'histoire de l'informatique. Pour de nombreuses raisons,
Au moment même où Apple présentait au monde son Macintosh, une demande récurrente du milieu universitaire se faisait jour :
Kriss : l’interview !En 2004, nous avions eu le plaisir de poser quelques questions à Kriss Graffiti, de son vrai
En 1981, Steve Wozniak est victime d'un crash d'avion. Si les blessures physiques s'avèrent finalement peu importantes, il perd cependant
Dès 1979, les dirigeants d’Apple savaient bien que l’Apple II ne serait pas éternel. Ils savaient bien également que l’Apple
MacOS X, puis OS X, et depuis 2016, macOS, tout simplement. C'est le nom du système d'exploitation qui accompagne les
Dès son arrivée à la tête d'Apple et le début du grand ménage, Steve Jobs avait annoncé l'intention d'Apple de
Pour Apple, l'utilisation des télécommunications n'est pas nouvelle : l'AppleLink, basé sur le réseau de General Electric, permettait déjà en
On doit l'idée du Network Computer à Larry Ellison, patron d'Oracle et grand ami de Steve Jobs. On connaît bien
En août 1997, Apple présente enfin un successeur au système 7, après des années d'errance avec le projet Copland. C'est
Depuis longtemps, Steve Wozniak rêvait de créer son propre ordinateur et avait déjà dessiné plusieurs circuits de carte-mère. Il avait
A la fin de l'année 1993, lors de l'Apple Expo, Apple et France Télécom présentent le premier modem issu de