La rumeur iPDA

En août 1993, Apple commercialise le Newton, premier PDA (personnal digital assistant) de l’histoire de l’informatique. Pour de nombreuses raisons, il ne fut pas le succès phénoménal qu’espérait John Sculley. Son successeur Gil Amelio, souhaitant libérer Apple de sa division Newton, transforme cette dernière en société indépendante en mai 1997. Steve Jobs, reprenant le contrôle d’Apple peu après, réintègre Newton Inc. à Apple, mais annonce bientôt l’arrêt du développement de NewtonOS.

Apple dispose à ce moment en interne des technologies issues du Newton MessagePad, mais également de la technologie eMate, un petit portable hybride, basé sur la technologie Newton mais intégrant certaines caractéristiques de PowerBook. De quoi alimenter les rumeurs d’un retour d’Apple sur le marché en pleine expansion où Palm, Psion, et Windows CE rivalisent d’innovations.

En juin 1999, la presse annonce qu’Apple est en train de travailler sur sa propre déclinaison du Palm Pilot, mais tempère ces affirmations en faisant remarquer qu’Apple travaille déjà sur une version grand-public du PowerBook, le futur iBook, qui nécessite toute l’énergie des équipes d’Apple. Pourtant, une rumeur apparaît sur Internet : un journaliste aurait croisé un ingénieur d’Apple en promenade avec un PDA aux couleurs acidulée de l’iMac ! De plus, on apprend qu’Apple aurait tenté de racheter à 3Com sa filiale Palm…

Palm + Apple = iPDA ?

L’association entre Palm et Apple ne fait pas de doute pour certains : après tout, le Palm Pilot VII utilise un système de communication sans fil qui ressemble beaucoup à l’AirPort d’Apple ! Pourquoi Steve Jobs aurait-il invité le PDG de Palm à participer à la présentation de MacOS X lors de la MacWorld Expo, en janvier 2000 ? Il est vrai qu’il pourrait ne s’agir que d’un simple gestionnaire Palm pour MacOS X, mais tout de même… Et quand Palm annonce à la presse qu’elle met la dernière main à son PDA en couleurs, on se prend à rêver d’un nouveau PDA créé par Palm et tournant sous une version allégée de MacOS X… Ou alors à un PDA créé par Apple et tournant sous le système Palm…

Larry Ellison, interrogé dans une interview au sujet de cette rumeur, se contente de répondre qu’Apple “n’aime pas annoncer les choses à l’avance”. Pour les analystes, pas de doute : cela signifie bien qu’il y a une “chose” à annoncer… En comparant cette réponse à celle de Steve Jobs, qui annonçait qu’Apple orientait sa gamme autour de l’usage numérique, on en déduit rapidement que ce qu’il manque encore chez Apple pour réellement avoir une gamme numérique complète, c’est l’assistant personnel ! Ca ne s’arrête pas là : Sony a annoncé qu’elle voulait produire des PDA plus puissants et moins chers que ceux de Palm ; et Larry Ellison a déclaré que “le principal concurrent d’Apple ces prochaines années sera Sony”…

Et puis, il y a cette petite phrase de Steve Jobs s’apprêtant à annoncer le G4 Cube : “Et il ne s’agit pas d’un portable…” Si le patron d’Apple ne travaille pas sur un tel projet, au moins sait-il ce qu’attend le public ! Et ça ne s’arrête pas là : le lancement du Cube a créé une “sixième case”, dans la stratégie produit d’Apple. Le cube vient s’interposer entre l’iMac et le G4, ce qui crée un vide entre l’iBook et le PowerBook… Beaucoup se disent qu’un PDA serait une bonne idée pour remplir cette case, même si Phil Schiller, responsable produits d’Apple, a clairement répondu qu’Apple ne travaille pas du tout sur un tel projet…

La gamme Apple, Desktop, Notebook, Consumer, Pro

L’abandon du Cube en juillet 2001 aura l’intérêt de faire disparaître la fameuse 6ème case, la gamme Apple revenant à son ancienne configuration.

Les rumeurs reprennent une nouvelle fois fin octobre 2001 : après l’envoi par Apple d’une invitation aux journalistes, annonçant un nouveau produit révolutionnaire “qui n’est pas un Mac”, les esprits s’échauffent et imaginent déjà (ou plutôt enfin) la sortie du PDA tant attendu. Après tout, des sources bien informées ont appris qu’un fabriquant d’écrans de petite taille, du genre de ceux qu’on trouve dans les organiseurs électroniques, a passé un important contrat avec Apple. Finalement, la sortie de l’iPod mettra à nouveau un terme aux rumeurs… jusqu’à la prochaine fois !

La “prochaine fois” ne tarde pas à arriver, puisqu’à l’occasion de la MacWorld Expo de 2002 et du grand tapage qui l’a précédé, le site SpyMac.com présente à la communauté Mac étonnée ce qui semble bien être enfin le PDA tant attendu : les vidéos, bluffantes, présentent la machine équipée d’un système de reconaissance de caractères révolutionnaire, d’un écran couleur haute résolution, d’un port FireWire, et d’un design très classic.

La rumeur iWalk de SpyMac

Les informateurs du site font état d’une probable présentation lors de la MacWorld Expo. Mais vous avez déjà deviné qu’il n’en a rien été… Le site SpyMac n’en était d’ailleurs pas à son coup d’essai, puisque ses rédacteurs avaient déjà présenté une première version de ce fameux iWalk en octobre précédent…

Dernière rumeur en date : à la mi-octobre 2003, c’est le journaliste John Dvorak, pourtant honni de la communauté Mac pour ses prises de position pour hostiles à cette plate-forme, qui annonce qu’Apple travaille sur le remplaçant du Newton, attendu pour janvier 2004…

Au cours des années 2000, la rumeur laisse doucement la place à une autre : Apple ne travaillerait plus sur un concept de PDA, mais de téléphone portable, qui prend assez naturellement le surnom d’iPhone… C’est donc sur la page de l’iPhone que vous découvrirez la suite !

Ironie de l’histoire, après la sortie de l’iPhone en 2007, c’est sous le nom d’iPad qu’apple agrandira le concept en 2010. iPDA, iPad, avouez que les rumeurs n’étaient pas si loin d’avoir vu juste !

En août 1993, Apple commercialise le Newton, premier PDA (personnal digital assistant) de l'histoire de l'informatique. Pour de nombreuses raisons,
L'histoire de l'iPhone commence, comme souvent, par une rumeur. Sûrement l'une des plus longues de l'histoire d'Apple, puisque pendant de
« Say Hello to iPod ». C’est sur ce message, écho du déjà lointain « Say Hello to iMac »,
HyperCard est un "organisateur d'information". Il présente tellement d'aspects différents qu'il est difficile de vraiment le classer dans une catégorie
Lisa restera dans l'histoire d'Apple comme un symbole de la capacité de la marque à innover, à repérer le potentiel
Plus que tout autre domaine de l'industrie, le monde informatique est l'objet de créations, fusions et rachats incessants de sociétés.
"1984", une publicité à l'histoire bien particulière, et surtout une publicité qui a bien failli ne jamais voir le jour…
L'iMac a sans aucun doute marqué le retour d'Apple sur le devant de la scène. La petite machine est à
MacOS X, puis OS X, et depuis 2016, macOS, tout simplement. C'est le nom du système d'exploitation qui accompagne les
Depuis longtemps, Steve Wozniak rêvait de créer son propre ordinateur et avait déjà dessiné plusieurs circuits de carte-mère. Il avait
Si je devais résumer, je dirais que le PowerBop, c’est un peu l’enfant naturel d’Apple France et de France Télécom,
Au moment même où Apple présentait au monde son Macintosh, une demande récurrente du milieu universitaire se faisait jour :
En 1981, Steve Wozniak est victime d'un crash d'avion. Si les blessures physiques s'avèrent finalement peu importantes, il perd cependant
On connaissait l'iMac, ce petit bonbon translucide devenu avec le temps tournesol high-tech. À l'américaine, on le prononçait "Aïe-Mac". Mais
En août 1997, Apple présente enfin un successeur au système 7, après des années d'errance avec le projet Copland. C'est
A la fin de l'année 1993, lors de l'Apple Expo, Apple et France Télécom présentent le premier modem issu de
Pour Apple, l'utilisation des télécommunications n'est pas nouvelle : l'AppleLink, basé sur le réseau de General Electric, permettait déjà en
Alors que l'Apple continue de se vendre doucement, Stephen Wozniak est déjà en train de travailler sur l'Apple II. Pour
L’Apple Expo, c’est quoi ? Apple Expo est née en juin 1984, à la Porte de Versailles à Paris. Alors
Dès 1979, les dirigeants d’Apple savaient bien que l’Apple II ne serait pas éternel. Ils savaient bien également que l’Apple
Jusque quand faut-il remonter l'Histoire pour rencontrer le premier virus ? Si les ancêtres de nos micro-ordinateurs n'étaient déjà pas
Dès son arrivée à la tête d'Apple et le début du grand ménage, Steve Jobs avait annoncé l'intention d'Apple de
Kriss : l’interview !En 2004, nous avions eu le plaisir de poser quelques questions à Kriss Graffiti, de son vrai
On doit l'idée du Network Computer à Larry Ellison, patron d'Oracle et grand ami de Steve Jobs. On connaît bien